Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 19:56
Je vous attends

Froissant le silence, un papillon se pose

Sur le velours d'une rose

Puis effleure ma main avec délicatesse

Elégance et finesse.

C'est la chenille d'hier

Qui danse dans la lumière.

Symbole du printemps,

Le papillon prends tout son temps

Goûtant chaque heure

Au rythme des battements de son coeur.

La nature est en éveil

Et dans l'eau d'un lac se mire le ciel.

Miroir scintillant

Qui capture la magie de l'instant.

Assise, j'espère un visiteur inattendu

Ou un visiteur tant attendu...

Peut-être viendrez-vous

A ce drôle de rendez-vous

Et ce visiteur inattendu,

Ce visiteur tant attendu,

Ce sera vous,

Oui , VOUS !

Partager cet article

Repost 0
Published by Roselyne - dans Bonheur arc-en-ciel
commenter cet article

commentaires

marie 10/02/2016 13:07

Naître avec le printemps, mourir avec les roses ; Sur l'aile du zéphyr nager dans un ciel pur ; Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses, S'enivrer de parfums, de lumière et d'azur ; Secouant, jeune encor, la poudre de ses ailes, S'envoler comme un souffle aux voûtes éternelles : Voilà du papillon le destin enchanté. Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose, Et sans se satisfaire, effleurant toute chose, Retourne enfin au ciel chercher la volupté !.

M'mamzelle Jeanne 03/08/2015 09:43

Etonnée d'ouvrir votre page sur ce poème du visiteur.. Je viens de relire un gentil commentaire que vous m'avez laissé.. en mars et depuis nous ne nous sommes jamais relu !! Je vais m'inscrire à votre lettre afin de ne plus vous perdre !!
Je vous souhaite une belle semaine ...A une autre fois !!

sabine la pèlerine 11/04/2015 11:08

Coucou roselyne ?

Z'ai encore une histoire pour ...tes petits-enfants, et authentique celle-là !!!!!!!!

T'embrasse fort fort et ......câlin au papillon : sabine.

Une fleur de Paris 06/04/2015 12:35

bonjour roselyne (je n'ai plus de majuscules),
j'espère que tu vas bien et que tu passes de bonnes fêtes de pâques avec les tiens.
passe un bon lundi, bises, véronique

Ode à Cassandre de Ronsard

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au soleil,
A point perdu cette vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vôtre pareil.

Las ! voyez comme en peu d'espace,
Mignonne, elle a dessus la place,
Las, las ses beautés laissé choir !
Ô vraiment marâtre Nature,
Puisqu'une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que votre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez votre jeunesse :
Comme à cette fleur, la vieillesse
Fera ternir votre beauté.

Josiane 04/04/2015 00:45

Pour te retrouver, j'ai chercher le chemin, car je ne rececais plus tes news-letters, je viens de me réinscrire !
Bonne fin de semaine pour toi.

Présentation

  • : le jardin de Roselyne
  • : Dans le jardin de mon coeur, je sème mes espoirs et mes rêves. Je récolte mes idées, mes joies et aussi mes peines...envie de partager avec vous...
  • Contact

Recherche