Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 12:52

17 octobre.

Ce jour, à l'initiative du Père Wresinski des milliers de personnes se sont rassemblées sur le Parvis des Droits de l'Homme à Paris en 1987 pour s'insurger contre la misère.

Depuis 1992, tous les ans, cette date est celle du refus de la misère.

J'imagine bien que celà peut déranger certaines personnes.

La misère, c'est pour les autres, ou ce n'est pas chez nous.

Mais en regardant autour de nous, on s'aperçoit qu'elle existe encore. Malheureusement.

Ne fermons pas les yeux.

Sachons tendre la main à celui qui n'a rien, peut-être même plus l'espoir.

J'ai mal de savoir que certains ne mangent pas à leur faim, n'ont pas de toit pour vivre, pas de sécurité.

J'ai mal quand je vois les vitrines de fin d'année se charger alors que la pauvreté est là.

J'ai mal de voir le fossé se creuser entre les nantis et ceux qui ne possèdent rien.

Des associations se battent pour donner une place au soleil à ceux qui demeurent dans l'ombre.

Mais elles ont besoin de nous.

Même le plus petit geste a de l'importance.

 

" Là où les hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les Droits de l'Homme sont violés.

S'unir pour les faire respecter est un devoir sacré. "

Message du Père Joseph Wresinski.

 


                       2497846973_1-copie-1.jpg

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Roselyne - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Line 22/10/2012 18:34


Je te souhaite une belle semaine


 


prends soin de toi , le temps change


 


bisous

Roselyne 25/10/2012 17:04



Merci à toi. Je te souhaite une bonne fin de semaine. Avec je l'espère une météo plus clémente. Ici, il fait plus froid mais aujourd'hui le soleil brille dans un ciel d'azur. gros
bisous.



rené 22/10/2012 02:53

Bonjour Je te souhaite un très bon début de semaine Nos amitiés bises de nous trois Qing&Sam&René

mel-and-tof 21/10/2012 23:48


Bonsoir ma chère Roselyne


Hélas personne ne peut refaire le monde, c'est nous quand l'occasion se présente d'aider selon nos moyenns, je l'ai toujours fait et je continuerai à le faire, dans notre rue, on m'appelle le
resto du coeur, je ne m'en glorifie pas, mais le peu que je fais, si tout le monde le faisait.... mais hélas tout le monde ne le fait pas
L'argent est toujourd allé à l'argent


Merci pour ton passage et heureuse de te retrouver


Bonne soirée


Gros bisous


Méline


 



Sabine 21/10/2012 09:45


Cette misère est sur tous nos murs, comme des graffitis géants !


Mais, tant d'entre nous préfèrent passer à côté en détournant le regard, en se disant même "c'est laid !"


J'ai le même ressenti que toi, celui d'un monde riche et d'un monde pauvre, sans vraie nuance,  avec un fossé qui se creuse de plus en plus ...


On ne peut pas chacun et forcément y consacrer des fortunes, on le sait !


Le problème est ailleurs ...Il manque à cette société un "sentiment essentiel" , celui du vrai partage et de la solidarité !


Il suffit de peu, parfois, pour redonner le courage et du sens à une vie ...un simple sourire, un petit geste !


Cette période de fêtes ne fait que les "engloutir" un peu plus ....Nous la supportons de moins en moins (raison pour laquelle nous avions sauté sur l'occasion de partir au Sénégal en touristes
solidaires en 2009).


Quelle belle page .......MERCI roselyne, merci pour eux !


Je t'embrasse très très fort : sabine.

Roselyne 21/10/2012 19:39



Merci pour ton témoignage engagé. Comment passer à côté de la pauvreté sans la voir, sans tendre la main ? La vraie richesse de notre société serait d'aider son prochain, surtout
celui qui est dans le besoin. Mais certains préfèrent ignorer la triste réalité. Votre voyage au Sénégal a du vous apporter beaucoup. Mon père est allé au Bénin il y a quelques années et
en parle aujourd'hui encore. Il continue d'oeuvrer pour une population dans le besoin avec une grande humanité. j'ai des parents très proches des autres et très aidants pour ceux qui sont dans le
besoin. un bel exemple à mes yeux. Je t'embrasse très fort, de tout mon coeur.



Cathy 20/10/2012 13:44


Bonjour Roselyne,


La précarité n'a de cesse de s'accentuer. Cette situation ne va pas pouvoir perdurer. Je préfère aider en donnant de la nourriture, en contribuant à des oeuvres de charité aussi (mais là, quand
même, où vont vraiment les biens que l'on donne ?)... Je donne à médecins sans frontières depuis longtemps aussi, chaque mois... Ce qui me peine beaucoup étant de constater combien de personnes
ne peuvent plus se soigner maintenant...


Chacun de nous fait ce qu'il peut à son humble niveau...


Bon week-end,


Je t'embrasse,


Cathy.

Roselyne 21/10/2012 19:43



Tu as raison de souligner que cette situation ne peut perdurer. Je sais que lorsque l'on donne on peut se demander si l'argent arrive à bon port. J'aime aussi donner directement.
C'est vrai que beaucoup de personnes n'ont plus accès aux soins de la même façon. On dirait qu'il y a une médecine à deux vitesses. Tant de médicaments ne sont plus remboursés. Comment font ceux
qui ont peu de moyens ? Mais continuons de nous préoccuper de ce problème de société car l'occulter serait terrible. je te remercie de ton commentaire. Je t'embrasse.



Présentation

  • : le jardin de Roselyne
  • : Dans le jardin de mon coeur, je sème mes espoirs et mes rêves. Je récolte mes idées, mes joies et aussi mes peines...envie de partager avec vous...
  • Contact

Recherche