Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 13:11

J'ai reçu par le net une bien jolie histoire que je m'empresse de partager avec vous...

 

" Le gérant d'une animalerie clouait une pancarte au dessus de sa porte où l'on pouvait lire " CHIOTS A VENDRE ".

Les affiches ont la faculté d'attirer les enfants.

Bientôt un petit garçon fut séduit par l'annonce et demanda :

" A quel prix vendez-vous ces chiots ? "

Le propriétaire du magasin répondit : " Autour de 150 à 200 euros ".

Le petit garçon chercha dans sa poche et sortit de l'argent.

- " J'ai 10 euros, est-ce que je peux les regarder ? "

Le propriétaire du magasin sourit et siffla. Sa chienne nommée Lady courut hors du chenil suivit par 5 petits chiots. Mais l'un d'eux restait loin derrière.

Immédiatement, le petit garçon sélectionna le chiot boiteux resté à l'arrière.

Il demanda : " De quoi souffre ce petit chien ? "

L'homme expliqua qu'à sa naissance le vétérinaire lui annonça que le chiot avait une malformation de la hanche qui le laisserait boiteux pour le reste de sa vie.

Le petit garçon s'enthousiasma et dit : " C'est ce chiot que je veux acheter ! ".

L'homme répondit : " Non, tu ne peux acheter ce petit chien. Si tu le veux vraiment je te le donne. "

Le petit garçon boulversé regarda l'homme droit dans les yeux et dit : " Je ne veux pas que vous me le donniez. Il vaut tout autant que les autres chiens et je vous paierai le prix plein. En fait, je vous donnerai 10 euros maintenant et 10 euros chaque mois jusqu'à ce que j'ai fini de le payer. "

L'homme a contrecarré : " Tu veux acheter ce chien ? vraiment ? Il ne sera jamais capable de courir, de sauter et de jouer. Choisi un autre chiot ! ".

Alors le petit garçon se pencha, releva le bas de son pantalon et montra une jambe malade, tordue, estropiée, supportée par une grande tige de métal.

Il regarda l'homme et dit : " Bien, je ne cours pas vite et le petit chiot aura besoin de quelqu'un qui le comprenne. "

L'homme se mordit la lèvre inférieure. Des larmes lui piquaient les yeux. Il sourit et dit : " Fiston, j'espère et prie pour que chacun de ces chiots ait un propriétaire tel que toi ! "

 

Dans la vie peu importe qui vous êtes, du moment que quelqu'un vous apprécie pour ce que vous êtes, vous accepte et vous aime de façon inconditionnelle, c'est ce qui importe..."

 

 

                  i14lwehi.gif


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tincky 17/01/2012 15:54


Les larmes me montent aux yeux.......... M A G N I F I Q U E  HISTOIRE DE VIE !!!! Merci pour ce si doux PARTAGE !!! immense & intense sourire


***Tincky***

Roselyne 17/01/2012 19:54



Je connais ta grande sensibilité. Tout comme toi, j'ai été touchée aux larmes. gros bisous.



Didier René 13/01/2012 20:48


bonsoir Roselyne


une très belle histoire qu'il faudrait publier éditer un partout 


et dans les écoles dans établissements publiques..


superbe morale sur la vie..bravo et merci beaucoup ..


je reconnais là ton grand coeur ..gros bisous..

Roselyne 19/01/2012 14:09



Merci à toi. Je me dis qu'il existe encore bien des personnes capables d'ouvrir leur coeur et d'aller au delà des différences. gros bisous.



Marianne 12/01/2012 21:01


C'est une histoire émouvante avec un beau message en guise de morale. Un geste pour la tolérance et l'acceptation. Tu as raison de la partager pour qu'elle se répande. Elle le mérite.


Bise amicale.

Roselyne 19/01/2012 21:23



Cette histoire m'a tant émue que je ne pouvais pas la garder pour moi. Je crois qu'il y a encore autour de nous des personnes qui ont cette générosité de coeur. Bisous.



witney18 10/01/2012 19:56


merci pour cette belle histoire, bises

Roselyne 19/01/2012 21:45



Je suis heureuse de la partager avec vous tous. Bisous.



lamée 10/01/2012 19:12


Bonsoir Roselyne


Je suis allée voir sur le net les bunkers en Alsace: Vestiges de la guerre 14-18 a Staffelfelden.Je suppose qu'il n'y a pas que là....Voilà,je ne sais pas si c'est loin de chez toi,pour moi ca
fait trop loin et c'est dommage.Bisous,bisous

Roselyne 10/01/2012 20:09



Incroyable  ! tu sais que j'ai passé toute mon enfance à Staffelfelfelden !!! comment ai-je pu manquer celà moi qui était fascinée par ces fameux bunkers ! Il va falloir que je
me renseigne ! Je vais encore très souvent là bas. ce sont mes racines ! Merci de cette précieuse information ! Je t'embrasse.



Présentation

  • : le jardin de Roselyne
  • : Dans le jardin de mon coeur, je sème mes espoirs et mes rêves. Je récolte mes idées, mes joies et aussi mes peines...envie de partager avec vous...
  • Contact

Recherche