Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 12:54

Je dépose ici un poème cher à ma belle-mère.

Il lui rappelait le temps de sa jeunesse et elle aimait évoquer ces doux souvenirs avec tendresse. Gensé, Pommet, Véro étaient le nom des boeufs de son enfance.

Elle me disait que lorsque son oncle Joseph s'attardait ,ses boeufs revenaient seuls à la ferme.

Et elle évoquait alors Jeansotte et Pomlotte, les vaches laitières.

Combien de fois m'a t'elle parlé de cette époque chère à son coeur.

Elle soulignait combien ces bêtes étaient de précieux auxiliaires. Ils servaient au labourage et au transport du foin. Le soir, quand leurs maîtres se retrouvaient un moment au débit de boissons, ils retrouvaient à pas lents leur étable.

Jamais je n'oublierai toutes ces choses de son histoire dont nous avons parlé si souvent quand je lui rendais visite...

 

Le temps des boeufs.

 

"  Je me souviens du temps où nous avions des boeufs

Ils allaient lentement , sous le joug tous les deux

Tirant de lourds chariots où labourant la terre

Sous l'aiguillon précis de mon père.

Je vivais au village et n'avais que 10 ans !

Je revois la prairie et mes boeufs gourmands

Le nez dans un panier, ils étaient au supplice

De ne pouvoir brouter cette herbe tentatrice.

Ils s'aimaient tendrement et se parlaient tout bas

Marchant flanc contre flanc, toujours du même pas

Courageux dans l'effort, ils faisaient de l'ouvrage

Et prenaient du repos le soir au pâturage.

Ils connaissaient d'instinct les heures de repas.

La pluie ou le soleil ne les dérangeaient pas.

Ils étaient plutôt doux mais un jour de tempête

Je les ai vu courir me laissant toute bête .

Entraînant la faucheuse à l'autre bout du pré.

Ils prenaient le pouvoir d'agir suivant leur gré.

Je suivais sous la grêle en maudissant l'orage

Mon père heureusement les stoppa sans dommage.

J'aime à me souvenir du joli temps des boeufs

En haut d'un char de foin, l'on rentrait si joyeux

Sur ces doux lits mouvants, je sais que plus d'un homme

Profitait du retour pour faire un petit somme. "

Blanche Maynadier.

 

J'ai retrouvé cette poésie écrite à la main dans un petit carnet de ma belle-mère. Je l'ai lue avec une grande émotion.Je sais combien elle aimait se rappeler, elle aussi, du temps des boeufs...

 

         PICT0219.JPG

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Roselyne - dans Partage
commenter cet article

commentaires

palilia 06/12/2012 20:33


tu vois Roselyne, chez nous on disait aussi des "boeufs" mais en fait c'était deux vaches prénommées "Mulette" une vache gris bleuté et "Mignounne" une plus grosse marron clair. On leur mettait
le joug et on partait dans les champs en pente, il fallait les faire avancer droit car ma mère était souvent sur le râteau-fane. On a connu aussi les moto-faucheuses, c'était comme des tondeuses
mais pour les champs. Puis la mécanisation (fort modeste au début) est arrivée et tout ça ce sont des souvenirs... il faut l'avoir vécu. A l'époque on était heureux avec un rien et c'est vrai.
Ceci dit, je n'aimais pas aller râteler car on ne laissait pas une brindille dans les champs, et j'étais très feignante.

Roselyne 07/12/2012 12:51



Merci de ton témoignage très interessant. Voilà qui aurait plu à ma belle-mère. c'est une époque dont elle aimait parler. C'est vrai que le travail dans les champs était très dur mais il
y avait une véritable communion entre les travailleurs. Maintenant, les machines ont remplacé pour bien des choses l'homme. C'est une grande aide certes, mais on a perdu certaines valeurs.
Dommage ! J'aime quand tu dis qu'à l'époque on était heureux avec un rien. Ce n'est hélàs plus le cas. il n'y a qu'à voir en cette période de fête. Belle après-midi à toi. Bises.



Carmen 04/12/2012 15:22


C'était une autre façon de vivre. Si proche de la nature, comme une évidence nécessaire à la vie, dont nous nous éloignons de plus en plus.

Roselyne 17/12/2012 16:47



C'est le progrès mais en son nom on s'éloigne peut-être bien de certaines valeurs . Je le regrette...Douce soirée.



sirene 13/11/2012 14:52


HO! les belles vaches toujours aussi beau ton univers bonne journée bisous féerique evy


Mon nouveau blog car je sais pas si je reste chez ob la nouvel version ne me plais pas du tous je vais m'inscrire chez toi pour te suivre


http://luniversmagique.canalblog.com/

Roselyne 09/12/2012 19:06



Merci d'aimer mon univers. Je serais désolée que tu quittes OB car j'aime ta communauté. Bisous.



TititeParisienne 04/11/2012 08:04


Bonjour Roselyne,


Des boeufs qui s'appellent Véro ? mdr ! je ne savais pas qu'ils avaient mon ... prénom !


Comment va Flamme ? 


J'ai eu un petit soucis moi aussi avec une de mes chipes, Zoé. Elle a la manie de dormir en hauteur, haut d'armoire, placards et surtout mon frigo. Mais voilà, quand Zoé dort profondément ...
elle tombe ! et là quand elle est tombée ça à fait un bruit sourd et impossible de poser la patte par terre ! On l'a vite emmené chez le véto qui nous a dit qu'elle n'avait rien de cassé, mais
qu'elle avait un gros hématome ! Et il faut la surveiller pour qu'elle ne dorme plus sur les meubles ! on lui a acheté un panier, comme au début sur 3 pattes elle ne pouvait plus sauter, elle
dormait dedans, mais maintenant qu'elle va mieux, elle remonte partout ! c'est pas un chat qu'on a, mais un singe !


J'espère que tu vas bien ainsi que toute ta p'tite famille.


Bon dimanche, amitiés, Véronique.



Roselyne 04/11/2012 10:10



Comme je suis heureuse de te retrouver !!! Eh oui, tu vois il y avait bien un boeuf du nom de Véro ! Incroyable mais vrai disait ma belle-mère ! Je vois que tu as un chat cascadeur !
Difficile de l'empêcher de sauter. Celà me rappelle qu'un chat de mon fils et de ma belle-fille est ainsi tombé de l'armoire en pleine nuit...mais la chute a été amortie, car il est tombé...sur
mon fils ! tu imagines comme il a sursauté ! De plus, le chat était trêt à sortir ses griffes !!! Tu imagines le tableau ! Je te souhaite un bon dimanche. Je travaille aujourd'hui, d'après-midi.
Contrairement à hier, il fait bien gris. Je t'embrasse.



FRUITS CONFITS 03/11/2012 16:45


BONJOUR ROSELYNE


un petit passage furtif pour prendre de tes nouvelles j'espère que le froid ne vous touche pas trop ici le soleil est tombé en morceaux mais il ne fait pas
trop froid encore


BONNE SOIREE


GROS BISOUS ROSELYNE


DANY



Roselyne 08/12/2012 17:13



Et toi chère Dany, comment vas-tu ? Le froid est bien là et il neige à présent ! C'est joli mais il faut être prudent sur les routes. Bon week-end. je t'embrasse.



Présentation

  • : le jardin de Roselyne
  • : Dans le jardin de mon coeur, je sème mes espoirs et mes rêves. Je récolte mes idées, mes joies et aussi mes peines...envie de partager avec vous...
  • Contact

Recherche