Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 10:18
Il y a quelques jours, j'apprenais avec tristesse l'envol de ma cousine vers les étoiles.
Mes mots pour elle, du fond du coeur...
 
" L'horloge du temps s'est arrêtée.
Pour elle, il n'y a plus de présent,
Sinon les souvenirs d'hier
Qui remontent dans la lumière.
Me reviennent les beaux instants
Que nous partagions enfants.
L'image d'une petite fille qui semblait ne pas vouloir grandir
 Et ne pas voir les jeunes années se flétrir.
 De grands yeux de velours,
Avec un éclat de promesses de " toujours."
La dernière vision d'une très belle femme en grand manteau
Ressemblance troublante avec Sophie Marceau.
La vie nous a séparées
Mais la tendresse pour elle est restée.
Trop tôt, elle est partie
Victime d'une terrible maladie.
 Au delà de mon chagrin,
J'imagine son nouveau chemin.
Dans le ciel, une nouvelle étoile est née,
Et vers elle s'envolent mes pensées..."
Roselyne. "
 
 
" Ne vous tenez pas devant ma tombe en pleurant. Je n'y suis pas. Je ne dors pas. Je souffle dans le ciel tel un millier de vents. Je suis l'éclat du diamant sur la neige. je suis la douce pluie d'automne. Je suis les champs de blé. Je suis le silence du matin. je suis dans la course gracieuse des magnifiques oiseaux qui volent. je suis l'éclat des étoiles dans la nuit. Je suis dans chaque fleur qui s'épanouit. je suis dans une pièce tranquille. Je suis dans chaque oiseau qui chante. je suis dans chaque belle chose. Ne vous tenez pas devant ma tombe en pleurant. je n'y suis pas. je vis encore. " Poème superbe écrit par Elizabeth Frye ( 1905-2004 )
 
2127100857 small 1
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Roselyne - dans Hommages
commenter cet article

commentaires

le chevalierdelagardere 08/07/2012 11:37


un petit coucou en espérant te trouver mieux et un bon dimanche tout bleu.........bisessssssssssss
claude

Roselyne 08/07/2012 13:37



Merci de ta gentillesse, de ta fidélité. Pas facile pour moi en ce moment mais aujourd'hui c'est un jour heureux : mon anniversaire de mariage, 34 ans, ça compte ! Je
t'embrasse.



justine 08/07/2012 08:48


Deux merveilleux poèmes et un bel hommage à ta cousine, Roselyne.


"Ne vous tenez pas devant ma tombe.Je n'y suis pas, je vis encore".


Si elle pouvait dire vrai cette poétesse, la mort semblerait moins "effrayante"


Bon dimanche.

Roselyne 08/07/2012 13:44



C'est vrai que la mort fait peur car c'est l'inconnu. mais je ne peux me résoudre à penser que c'est la fin. Il y a autre chose, j'en suis certaine. Je te souhaite un bon dimanche.
Bises.



Jipé 07/07/2012 15:49


"La tristesse partagé semble moins lourde tout en n'en diminuant pas le poids".

Roselyne 08/07/2012 13:53



C'est tout à fait exact. La séparation engendre la tristesse et il y a tant de questions. Mais j'aime à croire que la vie ne s'arrête pas là, qu'il y a un " après "...Merci de votre
commentaire Jipé. J'ai vu vos photos qui sont merveilleuses. Je me permets de vous mettre dans mes liens. Belle journée à vous.



EvaJoe 07/07/2012 11:51


Bonjour Roselyne,


Je suis, moi aussi orpheline de ma cousine qui elle aussi est partie trop tôt. Moi, je la cotoyais mais chacun de tes mots s'envolent vers elle, car les êtres humains sont semblables dans leur
devenir et différent seulement dans leur manière d'être.


Nous avons du chagrin car au delà de la mort nous manquera  sa présence physique mais comme dit le beau texte boulversant que tu as ajouté nous les retrouvons dans les fleurs, le soleil ou
ailleurs. 


Leur vie était différente mais nous savons toutes les deux que passé ce moment difficile de la séparation, nous nous souviendrons des belles choses partagées ensemble.


Merci, cela m'a ému jusqu'aux larmes.


 


Merci Roselyne et je t'embrasse


 


EvaJoe

Roselyne 16/07/2012 14:52



Merci de tes mots pleins de compréhension et de compassion. On a besoin de temps pour accepter . Je me dis que c'est profondémet injuste. Elle avait tant à vivre encore. Mais la vie
est ainsi faite. J'ai fortement besoin de croire qu'elle est encore là, parmi nous. d'une manière différente certes. mais présente malgré tout dans le coeur de ceux qui l'aiment. Je pense à toi
qui a vécu celà. Je t'embrasse.



TititeParisienne 07/07/2012 05:16


Bonjour Roselyne,


Comment vas-tu ?


Courage ... Gros bisous, ton amie Véronique.

Roselyne 16/07/2012 14:49



Il y a des moments de profond découragement. J'ai d'ailleurs du mal à écrire , du coup je suis moins présente. Gros bisous.



Présentation

  • : le jardin de Roselyne
  • : Dans le jardin de mon coeur, je sème mes espoirs et mes rêves. Je récolte mes idées, mes joies et aussi mes peines...envie de partager avec vous...
  • Contact

Recherche