Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 12:54

Je dépose ici un poème cher à ma belle-mère.

Il lui rappelait le temps de sa jeunesse et elle aimait évoquer ces doux souvenirs avec tendresse. Gensé, Pommet, Véro étaient le nom des boeufs de son enfance.

Elle me disait que lorsque son oncle Joseph s'attardait ,ses boeufs revenaient seuls à la ferme.

Et elle évoquait alors Jeansotte et Pomlotte, les vaches laitières.

Combien de fois m'a t'elle parlé de cette époque chère à son coeur.

Elle soulignait combien ces bêtes étaient de précieux auxiliaires. Ils servaient au labourage et au transport du foin. Le soir, quand leurs maîtres se retrouvaient un moment au débit de boissons, ils retrouvaient à pas lents leur étable.

Jamais je n'oublierai toutes ces choses de son histoire dont nous avons parlé si souvent quand je lui rendais visite...

 

Le temps des boeufs.

 

"  Je me souviens du temps où nous avions des boeufs

Ils allaient lentement , sous le joug tous les deux

Tirant de lourds chariots où labourant la terre

Sous l'aiguillon précis de mon père.

Je vivais au village et n'avais que 10 ans !

Je revois la prairie et mes boeufs gourmands

Le nez dans un panier, ils étaient au supplice

De ne pouvoir brouter cette herbe tentatrice.

Ils s'aimaient tendrement et se parlaient tout bas

Marchant flanc contre flanc, toujours du même pas

Courageux dans l'effort, ils faisaient de l'ouvrage

Et prenaient du repos le soir au pâturage.

Ils connaissaient d'instinct les heures de repas.

La pluie ou le soleil ne les dérangeaient pas.

Ils étaient plutôt doux mais un jour de tempête

Je les ai vu courir me laissant toute bête .

Entraînant la faucheuse à l'autre bout du pré.

Ils prenaient le pouvoir d'agir suivant leur gré.

Je suivais sous la grêle en maudissant l'orage

Mon père heureusement les stoppa sans dommage.

J'aime à me souvenir du joli temps des boeufs

En haut d'un char de foin, l'on rentrait si joyeux

Sur ces doux lits mouvants, je sais que plus d'un homme

Profitait du retour pour faire un petit somme. "

Blanche Maynadier.

 

J'ai retrouvé cette poésie écrite à la main dans un petit carnet de ma belle-mère. Je l'ai lue avec une grande émotion.Je sais combien elle aimait se rappeler, elle aussi, du temps des boeufs...

 

         PICT0219.JPG

 


Repost 0
Published by Roselyne - dans Partage
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 12:52

17 octobre.

Ce jour, à l'initiative du Père Wresinski des milliers de personnes se sont rassemblées sur le Parvis des Droits de l'Homme à Paris en 1987 pour s'insurger contre la misère.

Depuis 1992, tous les ans, cette date est celle du refus de la misère.

J'imagine bien que celà peut déranger certaines personnes.

La misère, c'est pour les autres, ou ce n'est pas chez nous.

Mais en regardant autour de nous, on s'aperçoit qu'elle existe encore. Malheureusement.

Ne fermons pas les yeux.

Sachons tendre la main à celui qui n'a rien, peut-être même plus l'espoir.

J'ai mal de savoir que certains ne mangent pas à leur faim, n'ont pas de toit pour vivre, pas de sécurité.

J'ai mal quand je vois les vitrines de fin d'année se charger alors que la pauvreté est là.

J'ai mal de voir le fossé se creuser entre les nantis et ceux qui ne possèdent rien.

Des associations se battent pour donner une place au soleil à ceux qui demeurent dans l'ombre.

Mais elles ont besoin de nous.

Même le plus petit geste a de l'importance.

 

" Là où les hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les Droits de l'Homme sont violés.

S'unir pour les faire respecter est un devoir sacré. "

Message du Père Joseph Wresinski.

 


                       2497846973_1-copie-1.jpg

 


Repost 0
Published by Roselyne - dans Actualités
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 19:45

La semaine de vacances est terminée !

Et qu'en est-il de la santé de Flamme ?

Nous sommes allés la rechercher le lundi soir. Comme elle a eu l'air heureuse de nous retrouver !

Il n'a plus été alors question de départ. Notre chienne devant éviter de marcher et ayant besoin de soins.

La coquine a cependant très vite pris l'habitude de se déplacer sur trois pattes .

J'avoue que j'ai eu quelques peines à déballer les valises.

Il a fallu décommander le gîte à la dernière minute.

Peut-être y irons-nous un jour. Qui sait ?

Il n'a pas fait beau cette semaine et je me console en me disant que nous n'aurions guère pu nous promener.

J'ai fait pas mal de rangements à la maison, de ceux qu'on remet toujours à plus tard, faute de temps.

L'occasion de faire un peu de tri aussi ce qui pour moi n'est pas facile, je l'avoue. Tous ceux qui me connaissent diront que je suis une grande conservatrice...

Alors voilà...

Merci pour vos gentils commentaires, votre soucis de la santé de Flamme.

Je la dorlote plus que jamais et, elle a déjà pris, je crois quelques mauvaises habitudes !...


                 426203_4119263053128_951022746_n.jpg

 

 

Je dépose ici cette jolie création où figure ma Flamme, faite par ma gentille collègue Magali dans le but de me réconforter.

Merci à elle, du fond du coeur.

Repost 0
Published by Roselyne - dans Partage
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 16:01

                      PICT0053.JPG

 

Ce matin, le réveil a sonné tôt. Pas de soleil dans le ciel, une journée de grisaille assez fraîche.

Mais peu importe, on se préparait pour le départ.

Nous devrions être sur notre lieu de vacances,mais...

Notre chienne Flamme s'est malencontreusement blessée à la patte.

Il a fallu l'emmener chez le vétérinaire sans attendre.

La blessure au niveau du coussinet semblait assez profonde.

Pour l'instant, il faut patienter . Il a fallu l'endormir.

Me voilà inquiète pour ma fidèle amie.

Du coup, plus question de départ aujourd'hui.

Demain, nous aviserons.

Mais je crains que ma Flamme ne puisse pas gambader comme d'habitude. Elle qui aime tant fureter partout et sauter dans les hautes herbes !

Sans sa présence, la maison semble trop calme et elle nous manque énormément.

J'ai hâte d'aller la chercher ce soir. Elle risque d'être un peu somnolente. Mais elle sera auprès de nous.

Je n'aime pas imaginer l'idée qu'elle puisse croire qu'on l'a laissée.

Les bagages sont restés rangés dans le coffre de la voiture et les lunettes magiques sont mises de côté.

Demain est un autre jour...

                                 gif-anime-chien-19.gif

Repost 0
Published by Roselyne - dans Partage
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 14:27

Aujourd'hui, Dame météo boude...

Mais peu importe, je suis en vacances !

Pour quelques jours je vais partir dans le Haut-Doubs.

J'ai mis dans ma valise des pulls et des polaires car il paraît qu'il n'y fait guère chaud.

J'avoue que celà ne me dérange pas.

J'espère juste ne pas avoir de pluie.

" Ô temps suspends ton vol ! "...

Laisse-moi découvrir à travers des lunettes magiques la beauté de Dame Nature, ses multiples richesses et sa grande sérénité.

Grâce à elles, je verrai les arbres tout vêtus de feuilles d'or et de cuivre, les champignons colorés doucement posés sur des tapis de mousse.

Aucun détail ne m'échappera.

Même si le soleil ne se montre pas, que le vent m'escorte et fait danser autour de moi une écharpe de brume, je me remplirai le coeur.

Je saurai remplir mon sac à ressources et je partagerai avec vous.

De tout coeur.

A bientôt.

                 

                 387067_358135937597379_527432581_n.jpg

 

 

Image trouvée sur le net.

Repost 0
Published by Roselyne - dans Partage
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 21:28

Après le mystère de la cigogne bleue à Berlin en avril 2010 , voici celui du miel bleu d'Alsace.

Quelle n'a été la stupeur de certains apiculteurs du Haut-Rhin lorsqu'ils ont constaté que le miel de leurs ruches était bleu,tirant parfois sur le vert ou le marron.

Où donc avaient été butiner nos abeilles alsaciennes ?

Sûrement pas dans les prés fleuris de Ribeauvillé.

Il s'est avéré que les coquines ont préféré goûter les résidus de bonbons colorés ( ces fameuses petites pastilles de couleur bien connues de tous ! ) entreposés dans une unité de méthanisation.

Le mystère a été élucidé après recherches et nos butineuses démasquées n'ont plus eu accès au site.

Les voici privées de dessert et contraintes de retrouver prés et champs alentour.

Si le goût de ce miel aux couleurs inhabituelles n'est pas altéré, il ne peut cependant pas être vendu.

Une perte pour les apiculteurs alsaciens !

La gourmandise encore une fois n'a pas été récompensée !

Voilà une fantaisie gustative qui aura coûté cher.

Cependant pour l'incorrigible rêveuse que je suis, un sourire déposé en partage avec vous car j'imagine ces petites abeilles laborieuses faisant soudain la révolution.

Je crois que de mémoire d'abeille on avait jamais rien vu de tel.

Mais tout peut arriver...

Rien n'est jamais tout tracé.

La preuve...


                  abeille-de-dessin-anime-thumb6593864.jpg

Repost 0
Published by Roselyne - dans Actualités
commenter cet article
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 13:45

Je me suis déjà demandée...

A quoi peut donc bien rêver un poisson rouge?

        images-4-2355.JPG

S'imagine t-il défier le temps et découvrir d'autres lieux ?

                  sablier_gd.jpg

Au delà d'un bocal ou même d'un bassin, il y a des rêves de ruisseaux bondissants, de jolies rivières, de lacs turquoises et d'inaccessibles mers.

La mer...Cette eau salée où notre petit poisson rouge ne saurait survivre.

Mais il n'est pas interdit d'en rêver.

Car que ne donnerait-il pas peut-être ,pour seulement l'apercevoir. Ecouter le message des vagues , les voir flirter avec le sable et les rochers.

Alors...

lorsque vous verrez un petit poisson tourner dans sa prison de verre, pensez à ses rêves...

              528735_369504846454919_524350155_n.jpg

 

Image trouvée sur le net.

 


Repost 0
Published by Roselyne - dans Partage
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 12:50

 

Lors de mes vacances dans le Périgord, j'ai eu le privilège de découvrir Collonges-La-Rouge , petit village niché dans un écrin de verdure du Limousin.

J'ai parcouru les ruelles baignées de soleil et j'y fait d'étonnantes rencontres, de celles qui me ravissent car elles réveillent immédiatement la petite fille en moi.

Un drôle de personnage m'a souhaitée la bienvenue d'un sourire.

                             images-4-2465.JPG

 

 

 

  Au hasard de mes pas, j'ai croisé une sorcière gardienne de carte postales.

                            images-4-2467.JPG

Puis j'ai assisté amusée au grand conciliabule d'étranges oiseaux. j'ai constatée qu'ils savaient être d'aussi bons gardiens que le plus fidèle des chiens. Gare à ceux qui s'aventureraient sur l'escalier menant à l'entrée des propriétaires sans y être invités.

                                                                          images-4-2468.JPG

 

                 images-4 2469

Un animal de pierre m'a regardée passer, immobile et flegmatique.

                           images-4-2472.JPG

Si vous passez dans le coin, n'hesitez pas à vous arrêter. C'est à pied qu'il vous faudra parcourir ces lieux où le temps semble se suspendre le temps d'une visite.

La sérénité et le calme y règnent en maîtres. La beauté est là, partout où votre regard se pose.

J'ai ouvert cet après-midi-là tout grand mes yeux et mon coeur et j'ai ramené dans mes bagages un parfum de douceur d'enfance retrouvée et de magie.


             PICT0125.JPG


Repost 0
Published by Roselyne - dans Partage
commenter cet article
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 16:20

Aujourd'hui l'été sur la pointe des pieds s'en est allé

Laissant place à l'automne chamarré.

Si vous ouvrez vos yeux autant que votre coeur

Vous apercevrez une jolie fée pleine d'ardeur.

C'est qu'elle a fort à faire

Pour à tous nous plaire.

Faire danser les feuilles dorées

Autour des arbres doucement dénudés

Faire rouler les marrons luisants

Que vont ramasser les enfants.

Faire pousser les champignons

Qui finiront dans des paniers si ils sont bons.

Bousculer les petits animaux des bois

Pour qu'avant l'hiver ils trouvent un toit .

Participer à la farandole des petits lutins

La nuit tombée jusqu'au petit matin.

La petite fée de l'automne a toutes les raisons

De nous faire aimer cette belle saison.

Elle nous invite à voir de la liesse

Où peut-être on verrait un brin de tristesse.

La nature s'est vêtue d'or

Et pour nous déploie ses ultimes trésors.

Dans un bruissement de feuilles, elle nous livre

Qu'elle veut continuer à vivre,

Qu'elle est juste à mi-chemin

D'une histoire qui n'a pas de fin.

Alors si dans la forêt vous voyez ma petit fée

Laissez entrer en vous la gaieté

Qu'elle vous offre sans partage

Vous entrainant dans son sillage.

Roselyne

 

PS :

J'ajoute cette jolie citation.

 

" Automne : le post-scriptum du soleil. "

Pierre Véron.

 

               

 

 

3n6t2st6.gif

Repost 0
Published by Roselyne - dans Partage
commenter cet article
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 20:34

Lors de mes vacances dans le Périgord, je suis allée visiter les très beaux jardins de Marqueyssac connus pour leurs buis taillés avec art.

Pendant cette ballade, j'ai fait une bien étrange rencontre. Une de celle qui a réveillé la petite fille qui sommeillait en moi et n'attendait qu'une récréation pour se dégourdir.

Au milieu des grands arbres me sont apparues d'étranges têtes.

images-4-2408.JPG  images-4-2409.JPG

Je me suis accroupie à leur hauteur et amusée j'ai regardé leur air ahuri. Ces drôles de petits personnages enfouis semblaient tout aussi surpris de me voir que moi de les découvrir.

Quelles mains les avaient donc façonnés et leur avaient donnés des oreilles assez grandes pour écouter les secrets de la forêt ?

Vous imaginez bien mon état d'esprit.

J'ai eu l'impression de me retrouver dans un endroit imaginaire.

Mes pas amusés m'ont conduite jusqu'à un grand hérisson, gardien de ce petit monde peut-être.

                       images-4-2410.JPG

Vraiment , au delà de la splendeur de ces jardins, j'ai découvert la fantaisie, l'ouverture sur le rêve.

Et quoi de plus beau que de se connecter avec son âme d'enfant...

Si d'aventure, vos pas vous mènent en ces lieux laissez vous envahir par la magie.

Comme moi, allez reccueillir les douces confidences de ces étranges petits êtres dont seule la tête dépasse.

Et gardez les précieusement au fond de vous comme d'inestimables cadeaux de la Vie.

         PICT0068.JPG

Repost 0

Présentation

  • : le jardin de Roselyne
  • : Dans le jardin de mon coeur, je sème mes espoirs et mes rêves. Je récolte mes idées, mes joies et aussi mes peines...envie de partager avec vous...
  • Contact

Recherche